.

Conditions générales d'affaires

AGB

§1 Préambule

(1) La société Papoo Software & Media GmbH, Directeur général Dr. Carsten Euwens, Auguststr. 4, 53229 Bonn - ci-après dénommée "Prestataire" - fournit ses services sur la base des présentes conditions générales. Elles s'appliquent également aux futures relations commerciales, même si elles ne sont pas expressément mentionnées.

(2) Le prestataire fournit des services dans le domaine de la commercialisation de sites Web sur Internet, en particulier ce que l'on appelle l'optimisation des moteurs de recherche ainsi que d'autres services Internet et la programmation au sens large.

(3) Les conditions contradictoires du partenaire contractuel ne sont pas reconnues, même si elles sont connues, à moins que le prestataire n'accepte expressément leur validité par écrit. Les présentes CGV s'appliquent également en cas d'exécution inconditionnelle de la prestation en connaissance de conditions contradictoires du client.

(4) Les dérogations aux présentes CG et aux accords contractuels doivent toujours être faites par écrit. Cela vaut également pour la renonciation à l'exigence de la forme écrite.

 

§2 Conclusion du contrat et partenaires contractuels

(1) La base de la conclusion du contrat est l'offre concrète respective du prestataire, dans laquelle l'étendue des services et la rémunération sont précisées. Les offres faites par le fournisseur sont toujours susceptibles d'être modifiées.

(2) Le client peut accepter l'offre respective par sa déclaration sous forme de texte dans un délai de 6 semaines maximum à compter de la date de l'offre, à condition qu'aucune autre date n'ait été mentionnée dans l'offre. Une acceptation ultérieure constitue une demande de conclusion d'un contrat par le client. Le fournisseur se réserve le droit d'accepter l'offre.

(3) Le prestataire a toujours le droit de confier à des sous-traitants l'exécution de l'ensemble ou d'une partie des obligations contractuelles.

 

§3 Objet du contrat

(1) L'objet du contrat est initialement déterminé par la relation contractuelle spécifique. Les présentes CGV servent à interpréter l'objet du contrat. En cas de doute, le contenu du contrat prévaut sur les CG.

(2) Dans le cas d'activités créatives (par exemple, la conception d'un site web), le client et le prestataire discuteront toujours en permanence du déroulement et de l'objectif de la prestation. L'objectif est de produire le service commandé de manière à ce qu'il corresponde aux idées du client tout en respectant la liberté de création du prestataire. Après la fourniture du nombre de brouillons spécifié dans l'offre, une phase de correction unique a lieu, sous réserve de tout autre arrangement. Le nombre de boucles de correction éventuelles ainsi que les phases de coordination résultent par ailleurs de l'offre.

(3) Dans le cas des activités de création, il existe une liberté de conception qui n'est limitée que par les spécifications explicites du client qui sont devenues l'objet du contrat. Les réclamations pour défauts et les plaintes concernant les éléments de conception sont exclues. Si le dessin ou modèle continue à être critiqué par le client après les phases de correction prévues dans l'offre, le prestataire n'est tenu de répéter le service que moyennant une redevance distincte.

(4) Les services relatifs aux placements dans les moteurs de recherche et aux publicités sont toujours réalisés par le prestataire selon le schéma "analyse, consultation, optimisation, placement, mise à jour, analyse...".

(5) Dans le cadre des placements médias et publicitaires, la stratégie publicitaire est discutée avec le client lors d'un briefing. Le client est responsable de la diffusion des textes publicitaires et des mots-clés sélectionnés.

(6) Les projets commandés dans le domaine de la planification des médias sont réalisés par le prestataire en son âme et conscience sur la base de documents médiatiques accessibles et de données d'études de marché généralement accessibles. Le fournisseur ne doit pas au client un succès publicitaire spécifique grâce à ces services.

(7) La réservation d'impressions publicitaires, d'impressions de pages, de clics, etc. pour une certaine période de temps est basée sur des valeurs empiriques du fournisseur et de ses fournisseurs. Si le volume réservé promis ou garanti de manière contraignante n'est pas épuisé dans le délai convenu, la période de placement est prolongée jusqu'à ce que le volume de réservation convenu soit atteint. Les écarts jusqu'à 15 % sont considérés comme mineurs ou ne constituent pas un défaut ou un dépassement. Le client doit notifier au fournisseur, sous forme de texte, toute plainte éventuelle concernant le service média dans les 48 heures suivant le placement.

(8) L'optimisation des moteurs de recherche fournie par le prestataire est basée sur ce qui est habituel sur le marché au moment où le service contractuel est fourni. Naturellement, les conditions d'une bonne visibilité dans les moteurs de recherche peuvent changer rapidement et sans préavis. En outre, tous les facteurs d'une optimisation ne peuvent pas être décrits du seul côté du logiciel ; un soutien du côté du contenu est plutôt nécessaire. Par conséquent, aucune responsabilité ne peut être assumée pour un bon placement dans un moteur de recherche.

(9) Pendant l'optimisation du moteur de recherche, toutes les parties se mettent d'accord sur les facteurs à optimiser. Le fournisseur propose les optimisations au client. Le client est responsable de la sélection de l'optimisation souhaitée.

(10) Sans accord séparé, le fournisseur n'est pas tenu, dans le cadre de la garantie, de fournir des mises à jour (logicielles) ou des mises à niveau de ses services ou de maintenir l'objet du contrat à jour, notamment en cas de modification de produits tiers.

(11) Les services d'assistance après la remise de l'objet du contrat au client sont rémunérés séparément, sauf s'ils sont couverts par le contrat. En règle générale, il s'agit des demandes du client, des services d'assistance du fournisseur, etc.

(12) Des services et fonctions supplémentaires de tiers peuvent également être inclus dans le contrat. En ce qui concerne ces services, les conditions générales du tiers sont alors applicables en sus.

 

§4 Traitement des commandes et devoirs de coopération du client

(1) Le client doit fournir immédiatement au prestataire toutes les informations et tous les documents qui sont nécessaires à la fourniture du service. Il s'agit notamment d'informations sur son système informatique existant, les extensions matérielles envisagées ou les aspects fonctionnels. L'exactitude de ces informations ne sera pas vérifiée par le fournisseur.

(2) Si le client souhaite intégrer lui-même les optimisations ou s'il ne libère pas les accès nécessaires au prestataire, ce dernier mettra les contenus à optimiser à la disposition du client pour sa propre intégration.

(3) Si le client souhaite que le prestataire intègre les services du prestataire, le client doit notamment accorder au prestataire l'accès à ses bases de données et à ses sites Internet ainsi qu'à d'autres systèmes (outils de suivi ou similaires) nécessaires à l'exécution du contrat. Il en va de même si, pour d'autres raisons, il n'est pas possible au prestataire d'introduire des services ou des contenus sur le site web du client.

(4) Le client doit soit fournir les textes, les termes de recherche et/ou les combinaisons de termes de recherche à optimiser, soit les sélectionner à partir d'une présélection effectuée par le fournisseur.

(5) Le client est tenu de contrôler les documents fournis pour l'exécution de la commande (textes, photos, logos, ensembles de données, etc.) ainsi que les termes de recherche qu'il a choisis pour vérifier s'il existe des droits d'auteur, des droits de marque ou d'autres droits de tiers. Si une plainte est déposée contre le fournisseur en raison d'une telle infraction, le client doit indemniser le fournisseur et le tenir à couvert.

(6) Si le fournisseur utilise des logiciels de tiers pour la production de l'objet du contrat et / ou si cela est fait à la demande du client, le client doit prévoir lui-même une licence d'utilisation. L'étendue des services dépend de l'étendue fonctionnelle respective du produit tiers.

(7) Dans la mesure où des contrats pour des services de tiers sont conclus pour le client au nom et pour le compte du prestataire, le client s'engage à indemniser le prestataire en interne de toutes les responsabilités qui en découlent.

(8) Le client doit informer le prestataire sans hésitation coupable de toute modification nécessaire des données du client qui affecte le traitement de la commande ou les services rendus dans le cadre d'une commande en cours.

(9) Si le client ne respecte pas ses obligations, soit immédiatement, soit malgré un délai éventuellement fixé, le prestataire ne peut pas fournir ses services ou ne peut le faire que dans une mesure limitée. Cela a pour conséquence que les mesures d'optimisation ne prennent pas du tout effet ou seulement très tardivement. Le fournisseur se réserve le droit de mettre fin à l'activité et de la facturer dans ce cas.

(10) Dès la conclusion du contrat, le prestataire est en droit de commencer immédiatement l'exécution de la prestation contractuelle.

(11) Indépendamment de la relation contractuelle concrète, le prestataire est en droit d'intégrer dans d'autres projets les résultats et autres savoir-faire qu'il a obtenus dans le cadre du projet avec le client, à moins qu'il ne s'agisse de contenus que le prestataire s'est explicitement engagé à garder secrets.

 

5 Changements dans les performances

(1) Les modifications des commandes en cours peuvent entraîner des coûts dans certaines circonstances. Le client doit contacter le fournisseur dès que possible s'il constate un changement nécessaire. Le fournisseur agira de la même manière.

(2) Le prestataire informe le client des effets du changement souhaité, notamment en ce qui concerne la rémunération, le travail supplémentaire et les délais. Les parties contractantes s'accordent immédiatement sur la proposition de mise en œuvre de la demande de modification et, si nécessaire, concluent un accord complémentaire. Si aucun accord n'est trouvé ou si la procédure de modification prend fin pour toute autre raison, l'étendue initiale des services reste inchangée.

(3) Les dates concernées par la procédure de modification sont reportées dans la mesure nécessaire, en tenant compte de la durée de l'examen, de la durée du vote sur la proposition de modification et, le cas échéant, de la durée des demandes de modification à exécuter, plus une période de démarrage raisonnable. Le fournisseur informe le client des nouvelles dates.

(4) Le fournisseur n'est pas responsable des retards, des problèmes juridiques ou techniques ou d'autres effets négatifs sur l'objet de l'exécution d'un projet si le client n'a pas tenu compte de la proposition du fournisseur de modifier l'exécution.

(5) Si le client souhaite interrompre le projet, le prestataire a le droit de facturer les services déjà rendus. Le fournisseur informera le client si la pause peut avoir un effet sur le succès éventuel du service prévu.

 

§6 Acceptation

(1) Le prestataire a le droit d'exiger du client une ou plusieurs acceptations intermédiaires de parties définissables du service à fournir (acceptation intermédiaire). Le client est tenu d'accepter le service qui est essentiellement conforme au contrat après avoir été invité à le faire par le prestataire. L'acceptation ne peut être refusée pour des raisons de goût.

(2) Les demandes d'acceptation et l'acceptation elle-même peuvent être faites sous forme de texte (e-mail).

(2) Les épreuves doivent être soigneusement vérifiées par le client. Les corrections d'erreurs doivent être clairement indiquées. Toute demande de modification fondamentale ou ultérieure peut entraîner des frais.

(3) Dès la notification de l'achèvement d'une prestation (partielle) ou en cas de réception définitive, le client est tenu de procéder à une inspection de la prestation (partielle) afin de déterminer si les services ont été essentiellement fournis conformément au contrat.

(4) Si le client considère que les services rendus ne sont pas essentiellement conformes au contrat, il doit notifier au fournisseur ses éventuelles réclamations de manière compréhensible et sous forme de texte sans hésitation coupable. Cette notification doit être suffisamment précise pour permettre au prestataire de remédier au défaut sans autre demande du client. Si les services à accepter sont présentés et discutés lors d'une réunion sur place, le client doit notifier au prestataire sous forme de texte dans un délai de 7 jours après la réunion s'il n'accepte pas les services, à moins qu'une procédure différente ait été convenue entre les parties lors de la réunion. Après expiration infructueuse du délai, les services présentés sont réputés acceptés.

(5) L'acceptation est réputée avoir eu lieu si le client n'accepte pas ou refuse d'accepter les services dans un délai raisonnable fixé par le fournisseur sous forme de texte après la remise ou si les services ont été utilisés par le client dans le cadre prévu.

(6) Si le client se plaint des services en temps voulu, le prestataire procédera à une rectification des défauts. La rectification est basée sur les spécifications du client si la plainte du client était si spécifique que nous pouvons rectifier le service sans autre demande de la part du client. Si la plainte n'est pas aussi concrète, le fournisseur doit uniquement procéder à une rectification conforme aux normes industrielles, à sa propre discrétion.

 

§7 Prix

(1) Les coûts et les prix résultent de l'offre.

(2) Si aucun accord n'a été conclu sur la rémunération d'une prestation dont le client ne pouvait attendre, selon les circonstances, qu'elle soit fournie contre rémunération, ou si l'étendue de la prestation convenue contractuellement est dépassée, le client doit payer la rémunération usuelle pour cette prestation conformément aux prix indiqués dans l'offre.

(3) Sauf accord contraire, les frais sont remboursés séparément.

(4) Le droit à rémunération du prestataire naît pour chaque service individuel dès qu'il a été rendu. Le prestataire a le droit d'émettre des factures à intervalles raisonnables en fonction du montant respectif des travaux effectués et des dépenses engagées.

(5) Le prestataire a le droit d'exiger des avances pour couvrir les frais.

(6) Pour tout travail du prestataire, qui n'est pas effectué pour une raison dont le client est responsable, le prestataire a droit à une rémunération appropriée. Avec le paiement de cette rémunération, le client n'acquiert aucun droit sur ce travail ; les concepts, projets et autres documents non exécutés doivent être retournés sans délai au prestataire.

(7) Les services récurrents, par exemple les paquets de services/supports, sont facturés par le fournisseur sur une base mensuelle. Il est possible, à la discrétion du fournisseur, de passer à un autre intervalle de facturation. Les heures non utilisées expirent à la fin du mois concerné. Exemple : le forfait de services contient 12 heures par mois, seules 9,5 heures sont utilisées, 12 heures sont facturées car les 12 heures sont réservées au client concerné.

(8) En l'absence d'accords contractuels, le prestataire se réfère aux spécifications de rémunération d'une association professionnelle pertinente.

(9) Les prix sont, sauf indication contraire, exprimés en euros et majorés de la taxe sur la valeur ajoutée légale.

 

§8 Paiements

(1) Les paiements peuvent être effectués comme convenu par prélèvement automatique, virement bancaire ou Paypal. Les factures ne seront acceptées que par accord séparé. Les factures sont émises par arrangement pour les services à rendre. S'il n'y a pas d'accord, le paiement sera effectué à l'avance. Jusqu'au paiement, il existe un droit de rétention sur les réalisations de l'offrant.

(2) Si le montant à payer est perçu par le prestataire auprès du client, il s'applique, en dérogation à la réglementation légale, que l'information préalable (pré-notification) soit disponible pour le client un à trois jours à l'avance.

(3) Les factures sont dues immédiatement et sans déduction et sont perçues en conséquence par le fournisseur. La réception du paiement est considérée comme effectuée lorsque le montant est crédité sur le compte du prestataire

(4) Les frais de mise en place sont dus immédiatement après la conclusion du contrat. Les frais mensuels sont également dus, sans autre précision, le dernier jour du mois au cours duquel le service doit être fourni.

(5) Si le client est en retard dans le paiement d'un total de deux versements, les frais encourus pour la durée totale sont immédiatement exigibles. En cas de défaillance, le fournisseur est également en droit de facturer des intérêts annuels à un taux de 5 points de pourcentage au-dessus du taux d'intérêt de base, ou de 8 points de pourcentage au-dessus du taux d'intérêt de base pour les entrepreneurs, et de retenir les livraisons ou autres services de cette transaction ou d'autres transactions jusqu'à ce que toutes les créances de cette commande ou d'autres commandes aient été entièrement satisfaites.

(6) La compensation avec des contre-prétentions n'est autorisée que si le fournisseur reconnaît la contre-prétention ou si la contre-prétention a été légalement établie ou est incontestée. Le client renonce à faire valoir un droit de rétention sur des transactions antérieures ou autres issues d'une relation commerciale avec le prestataire. Tous les paiements sont toujours crédités sur la dette la plus ancienne, indépendamment de toute autre disposition du client. Les services partiels peuvent être facturés séparément.

(7) Le prestataire se réserve le droit de facturer un montant forfaitaire de 15,00 EUR par lettre nécessaire en cas de défaillance ainsi que pour le traitement des rappels. En outre, en cas de défaillance, le prestataire se réserve le droit, à tout moment et à sa discrétion, de faire appel à une assistance juridique (avocat ou agence de recouvrement) pour faire valoir ses droits.

(8) La condition de paiement "immédiatement après réception" est considérée comme convenue.

 

§9 Données du client / données sur le site web du client

Le client est responsable de toutes les données présentes sur ses sites web et serveurs. Indépendamment du fait que le fournisseur ait contribué à certaines parties des données, le client assume l'entière responsabilité des données sur ses sites web et serveurs suite à son acceptation des services, également vis-à-vis du fournisseur. A cet égard, le client est seul responsable de la recevabilité juridique du contenu de ses pages fournies par lui ainsi que des informations qu'il fournit, notamment les termes de recherche, les mots-clés, les termes à optimiser et les textes. Il en va de même pour la protection des droits et libertés des tiers, notamment en matière de droit d'auteur, de droit de la concurrence, de droit des marques et de droit pénal. Cela s'applique également aux termes de recherche, aux mots-clés, aux termes à optimiser et aux textes sélectionnés par le client, qui sont basés sur une suggestion faite par le prestataire pendant la phase d'analyse.

 

§10 Protection des données

(1) Les dispositions applicables en matière de protection des données - en particulier la loi fédérale sur la protection des données (BDSG), la loi sur la protection des données des téléservices (TDDSG) et l'ordonnance sur la protection des données des télécommunications (TDSV) - sont respectées par le fournisseur dans leurs versions respectives applicables. Les employés n'auront connaissance des données d'accès ou de l'accès aux données stockées par le client que si cela est absolument nécessaire pour l'exécution de la relation contractuelle respective.

(2) Avec la conclusion du contrat, le client accepte que, dans le cadre du contrat conclu avec lui, des données sur sa personne soient stockées, modifiées et/ou supprimées par le prestataire et ses auxiliaires d'exécution et, si nécessaire, transmises à des tiers. Cela s'applique en particulier à la transmission des données nécessaires à l'enregistrement et/ou à la modification d'un domaine dans les moteurs de recherche ou autres, qui peuvent ensuite devenir publics.

(3) Le client est un client au sens de la loi sur la protection des données. Pour autant que cela soit nécessaire, le fournisseur signera les documents nécessaires à l'accord sur les données de commande avec le client. Le fournisseur part du principe que le client lui communiquera cette nécessité et lui enverra les accords correspondants.

 

§11 Livraison o Délais

(1) Les accords sur les délais, en particulier ceux qui font qu'une partie est en défaut sans rappel conformément à l'article 286 (2), doivent être consignés par écrit et/ou confirmés. Les délais de livraison ne sont contraignants que si le client a correctement rempli ses obligations de coopération (par exemple, l'obtention de documents, d'informations, de communiqués, etc.)

(2) Si des délais d'exécution ou de réalisation ont été spécifiés par le Fournisseur et ont servi de base à la passation de la commande, ces délais sont prolongés en cas de grève et de cas de force majeure, à savoir pour la durée du retard.

(3) En cas de retard non excusé dans les délais d'exécution et d'achèvement convenus contractuellement, le client ne peut faire valoir les droits qui lui reviennent de droit qu'après avoir accordé au fournisseur un délai supplémentaire raisonnable d'au moins 14 jours. Cette période commence avec la réception d'une lettre de rappel au prestataire.

 

§12 Durée et résiliation du contrat

(1) La durée du contrat et le délai de préavis sont déterminés par l'accord contractuel spécifique. Dans le cadre de cette période, les deux parties peuvent résilier le contrat sans indiquer de motifs en donnant un préavis à la fin de la période contractuelle respective. La résiliation doit être faite par écrit et envoyée au prestataire. La réception de l'avis de résiliation est déterminante pour le respect du délai.

(2) Si le contrat n'est pas résilié en temps voulu, le contrat est automatiquement prolongé de la durée minimale convenue.

(3) Les parties se réservent le droit de procéder à une résiliation extraordinaire.

(4) En cas de résiliation ordinaire, le prestataire est en droit de continuer à exécuter la prestation contractuellement due jusqu'à la fin de la durée du contrat, à moins que le client ne le libère de cette obligation. Une décharge ne dispense pas le client de payer la rémunération convenue pour le service du prestataire. A la fin du contrat, l'obligation de service expire immédiatement.

 

§13 Droit d'auteur et des marques de commerce

(1) Tous les services créatifs du prestataire ou de tiers engagés par lui, y compris ceux des présentations, y compris les différentes parties de celles-ci, restent la propriété du prestataire, même s'ils sont facturés séparément.

(2) En payant la redevance, le client acquiert le droit d'utiliser les contenus créés conformément au contrat dans le but et l'étendue d'utilisation convenus, en particulier dans la mesure où le but résulte de l'offre ou du contrat. Dans le cas du paiement d'une licence pour la location, le droit d'utilisation prend fin avec la cessation du paiement de la licence ; dans le cas de l'achat d'une licence pour l'installation, le droit d'utilisation ne prend jamais fin.

(3) Les modifications des services du fournisseur, comme leur développement ultérieur par le client ou par des tiers agissant pour le compte du client, ne sont autorisées qu'avec le consentement exprès du fournisseur et - dans la mesure où les services sont protégés par des droits d'auteur - de l'auteur. En outre, l'utilisation habituelle de sites web créés, par exemple, reste bien entendu autorisée comme objet du contrat.

(4) Dans le cas de la création de logiciels ou d'autres projets informatiques (sites web, bases de données, etc.), le prestataire n'est pas tenu de fournir le logiciel dans un état open source ou la documentation de développement associée. Le client n'est pas autorisé à intervenir sur le code source du logiciel créé ou à le décompiler, sauf exception prévue par la loi sur le droit d'auteur ou mentionnée explicitement dans l'offre ou la commande.

(5) D'autres conditions d'utilisation pour l'utilisation des logiciels du fournisseur se trouvent dans les conditions d'utilisation respectives et sont fournies en plus au cas par cas.

(6) Le client oblige impérativement ses employés à respecter les conditions contractuelles et le droit d'auteur vis-à-vis du fournisseur. En particulier, le client doit demander à ses employés de ne pas faire de copies non autorisées du programme ou des documents d'utilisation. Si un employé du client viole le droit d'auteur du fournisseur, le client est tenu de coopérer à la clarification de la violation du droit d'auteur, en particulier d'informer immédiatement le fournisseur des actes de violation correspondants.

(7) Si des services de tiers sont utilisés dans le cadre du service du prestataire, qui sont soumis à une licence dite libre (par exemple la licence GNU), le client n'a toutefois pas le droit de déclarer les services du prestataire également comme des services libres, de les transmettre à des tiers ou de les rendre autrement accessibles au public de tiers.

(8) Le client est exclusivement responsable du contenu de son site web. Ceci s'applique en particulier au droit d'auteur, à la protection des mineurs, aux télémédias, à la presse, aux marques, au droit de la concurrence et au droit à l'image ainsi qu'à d'autres domaines juridiques éventuels.

(9) Indépendamment de la relation contractuelle concrète, le fournisseur est en droit d'intégrer les résultats et autres savoir-faire obtenus dans le cadre du projet avec le client dans d'autres projets également ; à moins qu'il ne s'agisse de contenus pour lesquels le fournisseur s'est explicitement engagé à respecter le secret.

 

§14 Garantie, obligation de notifier les défauts, défaut d'exécution et responsabilité

(1) Le délai de garantie des services fournis par le prestataire est de douze mois, sauf si un défaut a été frauduleusement dissimulé.

(2) Le client doit examiner (complètement) les services fournis immédiatement après la livraison, dans la mesure où cela est habituel dans le cours normal des affaires, et notifier immédiatement le fournisseur si un défaut apparaît. Si le client n'informe pas le prestataire, le service est réputé approuvé, sauf si le défaut n'était pas apparent lors de l'inspection. Si un tel défaut est découvert ultérieurement, la notification doit être faite immédiatement après la découverte ; dans le cas contraire, la prestation est considérée comme approuvée également en raison de ce défaut. Les dispositions relatives à l'obligation de notification des défauts ne s'appliquent pas si un défaut a été frauduleusement dissimulé. Le règlement sur l'acceptation du service est prioritaire.

(3) Le client soutient le fournisseur de son mieux lors d'une éventuelle élimination des défauts et sauvegarde complètement les programmes, les données et les supports de données avant d'éliminer le défaut. La présentation des défauts doit être faite de manière à ce que le défaut soit reproductible et identifiable par le prestataire au prix d'un effort raisonnable. Les erreurs non reproductibles et ponctuelles ne constituent pas un défaut de la prestation contractuelle. Si les défauts ne peuvent être éliminés qu'avec la coopération du client, le prestataire peut considérer que le contrat est rempli après l'expiration infructueuse d'un délai d'au moins deux semaines fixé pour l'exécution de l'action correspondante.

(4) En cas de défaut, le fournisseur a le choix de l'exécution ultérieure. L'exécution supplémentaire sera effectuée dans un délai raisonnable, quel que soit le nombre de tentatives. Le droit d'auto-exécution n'est pas disponible pour le client. Si un défaut ne peut pas être éliminé même après deux tentatives répétées et après avoir fixé un délai de grâce de quatre semaines, le client est en droit de résilier le contrat par écrit avec effet immédiat ; le client ne peut pas faire valoir d'autres droits à des dommages-intérêts. Le prestataire peut refuser l'exécution ultérieure tant que le client n'a pas encore payé intégralement la rémunération due pour les services de création et que la rémunération impayée n'est pas disproportionnée, compte tenu du défaut.

(5) Les droits de garantie du client ne s'appliquent pas en cas de défauts qui sont directement ou indirectement imputables à des livraisons et des services fournis par le client ou à des contenus fournis par le client, ou si le client a apporté des modifications à la prestation fournie par nous ou a fait apporter de telles modifications par des tiers, sauf si ces modifications n'ont eu aucune influence sur l'apparition du défaut.

(6) En cas de force majeure dont aucune des parties n'est responsable, aucune des parties n'est responsable envers l'autre du retard ou de la non-exécution du service qui en résulte.

(7) Le client est conscient du fait que la plupart des fournisseurs de moteurs de recherche sont autorisés, conformément à leurs directives, à supprimer des pages Web individuelles de leur offre de recherche ou à modifier l'algorithme de recherche à tout moment. Le fournisseur ne peut assumer aucune responsabilité pour une telle action.

(8) Le prestataire n'est en aucun cas responsable des déclarations factuelles sur les produits, services ou relations d'affaires qui émanent du client ou que ce dernier a approuvées. Le prestataire signalera les risques juridiques, s'il en a connaissance au cours de l'activité ; toutefois, il n'est pas tenu de vérifier l'existence de ces risques. Le client garantit le fournisseur contre les réclamations de tiers. Malgré cela, le prestataire est en droit de refuser un service en cas de risques juridiques importants.

(9) Le prestataire est responsable de l'intention et de la négligence grave conformément aux dispositions légales. Le prestataire n'est responsable de la négligence légère qu'en cas de violation d'une obligation contractuelle essentielle, dont le respect est une condition préalable à la bonne exécution du contrat et sur laquelle le client peut régulièrement compter, ainsi qu'en cas de dommages résultant d'une atteinte à la vie, à l'intégrité physique ou à la santé. En cas de négligence légère, la responsabilité est limitée au montant du dommage prévisible, dont la survenance est typiquement attendue, c'est-à-dire à la valeur de la commande. La responsabilité selon la loi sur la responsabilité du fait des produits n'est pas affectée par la limitation de la responsabilité. Les règles de responsabilité s'appliquent également au profit des agents d'exécution du prestataire.

(10) Le fournisseur n'est pas responsable de la perte de données dans la mesure où le dommage est dû au fait que le client a omis d'effectuer des sauvegardes de données et de garantir ainsi que les données perdues puissent être restaurées au prix d'un effort raisonnable.

(11) Si le fournisseur agit au nom et pour le compte du client vis-à-vis de tiers, il n'y a pas de responsabilité pour les défauts d'exécution du tiers aux frais du fournisseur. Si nécessaire, le fournisseur cédera au client ses droits contre les tiers.
(12) En cas d'atteinte aux droits de propriété industrielle ou aux droits d'auteur par la faute du fournisseur, ce dernier peut, à son gré et à ses frais, apporter au service concerné, après consultation préalable du client, des modifications qui, tout en sauvegardant les intérêts du client, garantissent qu'une atteinte aux droits de propriété n'existe plus ou acquièrent les droits d'utilisation nécessaires pour le client. Le client est tenu de nous informer immédiatement des tiers qui font valoir des droits à l'encontre du client en raison de notre prestation et, dans ce cas, de ne pas entrer en communication avec le tiers sans nous consulter.

(13) En outre, le prestataire n'est pas responsable du succès économique des mesures proposées ou mises en œuvre. Le client est conscient à cet égard que le placement du site web à optimiser dans les moteurs de recherche ne peut pas être garanti par le fournisseur, car cela relève exclusivement de la discrétion de l'opérateur du moteur de recherche respectif. Le client est également conscient que les classements obtenus peuvent changer à tout moment, par exemple en raison de modifications des algorithmes de recherche effectuées par les opérateurs des moteurs de recherche.

(14) Toutes les limitations de responsabilité mentionnées s'appliquent en conséquence également en faveur des employés et agents du prestataire.

(15) Les exclusions de responsabilité de la présente section s'appliquent également aux réclamations pour défauts.

(15) Le fournisseur ne peut donner aucune garantie pour un fonctionnement ininterrompu et sans problème des services et fonctions fournis par des tiers (par exemple, moteur de recherche, outils en ligne, sites de médias sociaux, etc.)

(16) Dans le cas de produits tiers utilisés (CMS, outils), aucune garantie ne peut être donnée quant à l'actualité des produits tiers. De même, il ne s'agit pas d'un cas de garantie si des produits tiers sont modifiés de telle sorte que les produits initialement utilisables deviennent inutilisables ou limités dans leur fonction à la suite d'une mise à jour. Les ajustements dus à des modifications de produits tiers sont rémunérés séparément.

(17) Le fournisseur ne dédommage pas le client en cas de non-publication ou de suppression (également pour des raisons de violation de la politique des moteurs de recherche) de son site web, de la part d'un ou de plusieurs moteurs de recherche, car ceci est uniquement à la discrétion des opérateurs des moteurs de recherche.

(18) L'indemnisation pour les dommages indirects, les pertes financières, le manque à gagner, les économies non réalisées, la perte d'intérêts et les dommages découlant des réclamations de tiers, également au titre de la responsabilité du fait des produits contre le client, est exclue dans tous les cas.

 

§15 Confidentialité et références

(1) L'acheteur doit garder pour lui tout le savoir-faire qu'il acquiert par le travail du fournisseur, ainsi que tous les secrets d'affaires ou commerciaux, et il doit obliger contractuellement ses employés et pigistes ou autres agents d'exécution à le faire. Cela ne s'applique pas si l'information est généralement connue. Le secret s'applique en particulier aux informations sur les habitudes de recherche et les technologies des moteurs de recherche ainsi qu'aux informations qui concernent la procédure générale ou la correspondance avec le fournisseur. Cette obligation s'applique également pendant deux ans après la fin du contrat.

(2) A des fins publicitaires, le fournisseur peut nommer le client comme client de référence. Le prestataire a le droit de nommer le client sur ses sites internet, dans les canaux de médias sociaux, dans les communiqués de presse, dans les projets imprimés, dans le cadre de conférences ou dans d'autres médias, sauf si le client l'interdit expressément par écrit, et d'utiliser le logo du client. Le client accepte que le prestataire puisse également utiliser gratuitement les résultats de la prestation de service ou des parties de ceux-ci comme référence pour l'autopromotion et le conseil à la clientèle. Dans tous les cas, même si le client s'est vu accorder le droit d'utilisation, le fournisseur reste autorisé à utiliser tous les brouillons, concepts et autres travaux dans le cadre de l'autopromotion.

 

16 Lieu d'exécution et juridiction

(1) Le lieu d'exécution est le siège social du prestataire.

(2) Les litiges découlant du présent contrat ou en rapport avec celui-ci sont régis exclusivement par le droit allemand, à l'exclusion de la Convention des Nations unies sur les contrats de vente internationale de marchandises.

(3) Si le client est un commerçant, une personne morale de droit public ou un fonds spécial de droit public ou si le client n'a pas de résidence permanente en Allemagne, le lieu de juridiction pour les litiges découlant du présent contrat ou en relation avec celui-ci est le siège social du prestataire.

 

17 Dispositions finales

(1) Le présent contrat règle tous les droits et obligations des parties contractantes en rapport avec les services convenus.

(2) Si une disposition du présent contrat s'avère invalide ou nulle, cela n'affecte pas la validité des autres dispositions du contrat. Dans ce cas, les parties conviennent de dispositions de remplacement efficaces qui se rapprochent le plus possible des dispositions inefficaces dans leurs intentions réglementaires et dans leurs effets économiques. Les dispositions qui précèdent s'appliquent mutatis mutandis aux lacunes involontaires.

(3) Les modifications et les suppléments au présent contrat sont documentés par écrit.

(4) Le présent contrat est régi par le droit de la République fédérale d'Allemagne, à l'exclusion de la Convention des Nations Unies sur les contrats de vente internationale de marchandises du 11.4.1980 (Convention de vente de la CNUDCI) et des règles internationales de conflit de lois applicables au lieu d'établissement du client et en République fédérale d'Allemagne (pour la RFA - loi d'introduction au code civil allemand).

(5) Sous réserve d'une juridiction exclusive dérogatoire - selon le droit allemand - les parties conviennent que le siège social du prestataire est le lieu de juridiction pour tous les litiges juridiques découlant du présent contrat ou en rapport avec celui-ci. Le prestataire reste en droit d'intenter une action contre le client auprès du tribunal compétent pour le siège social du client.

(6) En cas d'ambiguïtés ou de contradictions, ce sont les commandes respectives, y compris la description des prestations, qui priment, suivies des présentes CG.

(7) Statut de ces CGV : 01.02.2015

 

Accord d'utilisation du logiciel

§1 Préambule
Le fabricant est le propriétaire des droits de licence et des droits de commercialisation du logiciel "CCM19" et de tout module individuel ainsi que de la documentation.
Le client est l'acheteur du logiciel ou l'utilisateur du service et les droits d'utilisation associés, qui sont énumérés ci-dessous.

2 Objet du contrat
L'objet du présent contrat est la livraison du logiciel acheté auprès du fabricant dans la version respective commandée et l'octroi d'un droit d'utilisation du logiciel aux conditions du présent contrat.
Le fabricant fournit les programmes sous forme lisible par machine avec la documentation utilisateur. La documentation sera livrée sous forme de document lisible par machine.
L'utilisation du logiciel n'est possible qu'après acceptation des termes de ce contrat d'utilisation. En utilisant le logiciel, le client déclare expressément qu'il a lu et accepté cet accord d'utilisation.

 

§ 3 Droit d'utilisation à l'achat
Le fabricant accorde au client le droit non transférable, personnel, non exclusif et, au moment de l'achat, temporellement illimité d'utiliser le logiciel acheté auprès du fabricant et la documentation utilisateur appartenant à ce logiciel conformément aux conditions du présent contrat. Le client n'est pas autorisé à permettre à des tiers d'utiliser le logiciel.
Le client est responsable de l'utilisation du logiciel et des résultats obtenus avec celui-ci. Le client est également responsable du choix et de l'utilisation d'autres logiciels, matériels et services en relation avec le logiciel objet du contrat, c'est-à-dire que le client doit lui-même assurer la compatibilité nécessaire.

 

§ 4 Étendue du droit d'utilisation
Par utilisation, on entend le chargement et l'exécution du programme à partir de serveurs dans l'environnement système actuellement pris en charge par le fabricant ainsi que son utilisation pour résoudre des tâches. Le client ne peut modifier et éditer le logiciel que pour son propre usage, mais il ne peut pas le dupliquer (à l'exception d'une copie de sauvegarde) et ne peut pas mettre le code source à la disposition de tiers. Il ne peut pas utiliser le programme pour créer un logiciel identique ou essentiellement similaire.

 

5 Droits sur le logiciel
Le client reconnaît qu'il n'a aucun autre droit sur le logiciel que ceux convenus dans le présent contrat et que tous les autres droits, en particulier tous les droits d'exploitation et de disposition sur le logiciel, appartiennent exclusivement au fabricant.

 

6 Garantie
Le fabricant attire l'attention sur le fait que, selon l'état de la technique, il n'est pas possible de créer un logiciel de manière à garantir un fonctionnement sans erreur dans toutes les applications et combinaisons. Cependant, le fabricant garantit qu'il travaille constamment à l'amélioration du logiciel et est reconnaissant pour chaque message d'erreur.
Le fabricant garantit que le logiciel peut être utilisé conformément à la documentation actuellement publiée et dans l'environnement système actuel et qu'il remplit essentiellement les fonctions qui y sont mentionnées.
Un défaut n'est réputé exister que si l'objet du contrat n'est pas conforme à la documentation généralement annoncée et valable au moment de l'expédition ou du téléchargement de l'objet du contrat, bien que l'objet du contrat soit utilisé dans les conditions d'utilisation annoncées.
Dans la mesure où la loi applicable le permet, la garantie est limitée à 6 mois après la livraison du logiciel, sauf si un accord distinct a été conclu pour la maintenance ultérieure du logiciel. Si aucun avis de défaut n'est donné par le client dans les 6 mois suivant la livraison, le client est réputé avoir accepté le logiciel sans défaut.
Le fabricant remplacera le logiciel pour lequel un défaut au sens du point ci-dessus est signalé dans les 6 mois suivant son installation par une copie sans défaut ou éliminera le défaut, à condition que :
1. le logiciel a toujours été utilisé correctement et également conformément aux instructions,
2. le logiciel n'a pas été édité, développé ou lié à d'autres logiciels, sauf via les interfaces librement fournies,
3. le défaut faisant l'objet de la plainte est reproductible chez le fabricant ;
4. l'environnement système indiqué dans la documentation actuelle est suffisamment configuré (p. ex. système d'exploitation, versions PHP/MySQL).
Le fabricant ne garantit pas que toutes les erreurs de programme puissent être éliminées ; il ne garantit pas non plus les erreurs, les dysfonctionnements ou les dommages qui sont dus à une utilisation incorrecte. Le fabricant n'est pas responsable des erreurs ou des dommages causés par des erreurs dans le système d'exploitation du serveur ou dans les navigateurs utilisés pour faire fonctionner le logiciel.
Il est expressément noté à cet égard qu'aucune garantie ou compensation n'est accordée pour les erreurs qui surviennent à la suite de modifications ou d'ajustements du programme par le client lui-même.
Si le client soupçonne un défaut du logiciel couvert par la garantie, il doit en informer immédiatement le fabricant et lui envoyer une description détaillée du défaut.
Le fabricant analysera les informations envoyées par le client et effectuera les corrections nécessaires au logiciel ou prendra d'autres mesures qui, à sa discrétion, semblent appropriées pour éviter et/ou prévenir de telles erreurs dans le logiciel.
Il envoie au client le programme corrigé et/ou une liste des mesures à prendre par lui.
Si le fabricant détermine que les erreurs suspectées dans le logiciel ne sont pas des défauts couverts par la garantie, qu'elles sont dues à des erreurs de saisie ou à une mauvaise utilisation du logiciel, ou qu'elles ont leur cause dans le matériel, il peut facturer une redevance appropriée pour le temps passé par le personnel et l'ordinateur à enquêter sur les erreurs suspectes et pour les dépenses associées. Le client doit les rembourser selon les tarifs en vigueur, sauf si des tarifs individuels ont été convenus.

 

7 Exigences pour l'utilisation du logiciel
Le client garantit les exigences techniques suivantes pour l'installation, le fonctionnement sans problème et l'utilisation du logiciel.
serveur web avec PHP version 7.2 ou supérieure
une base de données MySQL version 5.0 ou supérieure
système de messagerie
Utilisation du logiciel via le navigateur web Firefox version 30.0 ou supérieure, Chrome version 32.0 ou supérieure, Internet Explorer version 9.0 ou supérieure dans chaque cas avec JavaScript activé.

 

8 Indemnisation et responsabilité du fait des produits
Le fabricant n'est responsable des dommages que dans la mesure où l'intention ou la négligence grave peut être prouvée, dans le cadre des dispositions légales. La responsabilité pour négligence légère est exclue. Dans tous les cas, les dommages seront limités au plus grand des montants suivants :
(1) la rémunération du logiciel qui a causé le dommage ou qui est directement lié à celui-ci. La rémunération valable au moment de la naissance du droit est déterminante.
(2) Dans le cas des contrats de maintenance, le montant de l'indemnisation est limité à la moyenne des frais annuels.
L'indemnisation des dommages indirects, des pertes financières, des manques à gagner, des économies non réalisées, des pertes d'intérêts et des dommages résultant de réclamations de tiers, également au titre de la responsabilité du fait des produits contre le client, est exclue dans tous les cas.
Le fabricant n'est responsable des dommages causés par ses assistants ou employés que dans la mesure où le dommage a été causé par un acte de négligence grave qui était inévitablement nécessaire à l'exécution des obligations contractuelles.
L'indemnisation pour la destruction de données ou de logiciels n'est en tout cas versée que dans la mesure où le client a rempli ses obligations d'exploitation correcte d'un centre informatique (p. ex. sauvegarde documentée des données et externalisation sur au moins trois générations). Cette disposition s'applique également si le fabricant a été préalablement informé de la possibilité de tels dommages.
Le fabricant n'est pas responsable envers le client des dommages qui sont liés d'une manière ou d'une autre aux résultats du logiciel ou qui en découlent. Le client et ses employés restent responsables du contrôle des résultats obtenus avec le logiciel et de la responsabilité. Le fabricant se limite à la correction des erreurs et des défauts du logiciel acheté, conformément aux dispositions de l'article du contrat.
Le client est seul responsable du contrôle de l'entrée des données pour le logiciel et des données de sortie qui en résultent et il doit indemniser le fabricant pour toutes les réclamations de dommages, y compris celles pour les omissions du fabricant, basées sur ou liées d'une manière ou d'une autre à l'utilisation des programmes ou des données obtenues avec ceux-ci.
Le producteur n'est pas non plus responsable des dommages ou des pertes de données causés par des défaillances ou des erreurs du serveur web (y compris PHP et MySQL) sur lequel le logiciel fonctionne ou par des erreurs du logiciel de navigation utilisé ainsi que de son système invité.

 

§ 9 Sauvegarde des données
Il est de la responsabilité du client d'éviter la perte de données en effectuant des sauvegardes régulières.

 

§ 10 Durée du contrat
Le fabricant accorde au client le droit d'utiliser le logiciel pour une durée illimitée, mais peut résilier ce contrat pour de justes motifs avec effet immédiat par lettre recommandée, sans que le client puisse prétendre à un quelconque remboursement, même partiel, de la redevance. Une raison importante est notamment :
(1) une violation grave du contrat par le client, à laquelle il n'est pas remédié malgré un délai supplémentaire raisonnable,
(2) l'ouverture d'une procédure préliminaire, de concordat ou
de faillite sur les actifs du client ou le rejet de la procédure de faillite pour absence d'actifs couvrant les coûts.
A la fin du contrat, le client doit supprimer le logiciel sur le serveur web, le confirmer par écrit à la demande du fabricant et également supprimer le logiciel sur les supports de données ainsi que la documentation, y compris toutes les reproductions (copies), même partielles.

 

11 Documents
Le client peut faire des copies, des extraits ou même des copies partielles de documents, enregistrements, notes, brouillons, descriptions, diagrammes, programmes, etc. qu'il a reçus du fabricant, sous quelque forme que ce soit, uniquement si et dans la mesure où cela est nécessaire à l'exécution du présent contrat.
Le client doit stocker soigneusement tous les articles spécifiés dans cet article du contrat et les protéger pour que leur contenu ne soit pas porté à la connaissance de personnes non autorisées. Le client reconnaît que le fabricant en est le propriétaire exclusif, qu'il doit le remettre au fabricant à la fin du contrat et qu'il n'a aucun privilège sur celui-ci.

 

Explications et conditions générales du Contrat d'utilisation du logiciel et du Contrat de maintenance du logiciel

1 Rémunération et modalités de paiement
Les factures émises par le fabricant sont payables sans aucune déduction et sans frais au plus tard 30 jours après la date de la facture ou à la date d'échéance.
Si un ordre de prélèvement automatique est émis, le prélèvement sera effectué au début de chaque mois ou à la date de la première écriture.

 

2 Secret, sécurité
(1) Les parties s'engagent à garder le secret pour une durée illimitée sur les secrets d'affaires ou commerciaux qui leur sont fournis ou auxquels elles ont accès, qui sont soumis à la protection des données, qui constituent un savoir-faire important pour la concurrence ou qui sont marqués comme confidentiels (ci-après dénommés "informations confidentielles").
(2) Les informations confidentielles ne peuvent être utilisées que dans le cadre de l'objet du contrat. Au-delà, elle ne peut être ni enregistrée, ni transmise, ni utilisée à des fins propres. Le contractant s'assure, par des accords contractuels appropriés avec les employés et agents travaillant pour lui, que ceux-ci s'abstiennent également, pour une durée illimitée, de toute utilisation, divulgation ou enregistrement non autorisé d'informations confidentielles. La transmission d'informations confidentielles ne constitue pas l'octroi d'une licence, sauf convention expresse contraire.
(3) Le devoir de confidentialité s'applique à toute forme de connaissance acquise, que ce soit oralement, sur papier ou sous forme électronique (par transmission de données ou sur des supports de données), en permettant des inspections ou de toute autre manière par transmission directe ou indirecte.
(4) Les parties prennent toutes les précautions raisonnables pour empêcher l'accès de tiers aux informations confidentielles de l'autre partie (par exemple, contrôle d'accès).
(5) Les parties sont autorisées à créer des fichiers physiques ou électroniques dans le cadre de transactions commerciales individuelles pendant la relation commerciale en cours.

 

§ 3 Autres dispositions
(1) Le présent contrat régit tous les droits et obligations des parties contractantes en rapport avec les services convenus.
(2) Si l'une des dispositions du présent contrat s'avère invalide ou nulle, cela n'affecte pas la validité des autres dispositions du contrat. Dans ce cas, les parties conviennent de dispositions de remplacement efficaces qui se rapprochent le plus possible des dispositions inefficaces dans leurs intentions réglementaires et dans leurs effets économiques. Ce qui précède s'applique mutatis mutandis aux lacunes involontaires.
(3) Les modifications et les suppléments au présent contrat doivent être documentés par écrit.
(4) Le présent contrat est régi par le droit de la République fédérale d'Allemagne, à l'exclusion de la Convention des Nations unies sur les contrats de vente internationale de marchandises du 11.4.1980 (CNUDCI) et des règles internationales de conflit de lois applicables au siège du client et en République fédérale d'Allemagne (pour la RFA - loi d'introduction au code civil allemand).
(5) Sous réserve d'une juridiction exclusive dérogatoire - selon le droit allemand - les parties conviennent que le siège social du fabricant est le lieu de juridiction pour tous les litiges découlant du présent contrat ou en rapport avec celui-ci. Le Fabricant reste en droit d'agir contre le Client auprès du tribunal compétent pour le siège social du Client.